Avertir le modérateur

08 juillet 2007

Boeing 787, Airbus, EADS, Power 8, Enders, Gallois...

Boeing présente aujourd'hui son dernier né, le 787. Un "roll-out" en grande pompe. Airbus et EADS devraient s'interroger sur leurs choix technologiques et leur stratégie. Les investisseurs aussi. Quelques constatations et explications.


Le plan Power 8 ne suffira peut-être pas à sauver Airbus. Voici quelques éléments d'appréciation.

Les commandes "historiques" d'Airbus depuis le lundi 18 juin (date de l'ouverture du salon du Bourget) n'ont eu aucun effet sur le cours de l'action EADS, malgré les commandes concomitantes d'hélicoptères, de satellites et de lanceurs Ariane et l'entrée, avec "effet d'annonce", de Dubaï dans le capital d'EADS. Après trois semaines, l'action EADS a peu varié et retrouve sa valeur de clôture du vendredi 15 juin, à 24,28 , dans un marché stable avec une variation quasi-nulle du CAC 40 pour la même période (-0,04 %). On nous dit que "la Bourse attend Power 8". Mais...

Aujourd'hui, Boeing présente son 787. Un constat technique : sur cette machine, comme sur le 777, sa dernière production civile, les systèmes des commandes de vol et des commandes des moteurs restent "classiques". Ceci vaut pour l'ensemble des systèmes de pilotage, de navigation et de gestion du vol. Ainsi, Boeing persiste à refuser de suivre Airbus et sa technologie sophistiquée et tant vantée de surinformatisation de ces systèmes, avec, entre autres, les minimanches latéraux non couplés et les manettes immobiles des commandes des moteurs, responsable de nombreux incidents et accidents.

A ce sujet, Airbus va bientôt devoir faire face, hors de France, au développement de l'information sur des faits gênants, relatifs à l'affaire Norbert Jacquet. Qu'on en juge à la lecture des pages suivantes, en passant outre le premier moment d'étonnement et la tentation d'un rejet sans examen : lettre et etat actuel.

Tout cela est à rapprocher des circonstances de la disparition de Douglas, le plus grand constructeur d'avions civils d'après-guerre avec ses légendaires DC 3, DC 4, DC 6, DC 7, DC 8 et DC 9 :
- (pdf) suite (mai 2007),
- (pdf) bilan 2006 Airbus-Boeing.

Le plan Power 8 ne suffira peut-être pas à sauver Airbus.

On apprend maintenant (une simple rumeur) qu'il va être mis fin aux directions bicéphales d'Airbus et d'EADS. L'Allemagne prendrait la direction d'EADS avec Tom Enders et la France celle d'Airbus, avec Louis Gallois "chargé d'appliquer le plan Power 8". Les Allemands auraient-ils tapé du poing sur la table ("Les bêtises franco-françaises, ça suffit, nous prenons EADS et nous vous laissons la responsabilité de gérer les problèmes d'Airbus") ?

La moitié de la famille de Norbert Jacquet est autrichienne (c'est la nationalité de sa mère). Il y a eu des échanges de courriels à son sujet entre la CDU (le parti d'Angela Merkel) et "un intervenant" (nous avons les copies de ces courriels). Qu'en pense le gouvernement (lettre) ?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu