Avertir le modérateur

06 août 2007

Crash Airbus TAM : Airbus persiste et signe

Sur les causes du crash de l'Airbus A 320 de la TAM au Brésil, à Sao Paulo, Airbus "nie tout problème avec l'avion" ("le croisement des données des deux boîtes noires montre qu'il n'y a pas eu de problèmes de fonctionnement avec l'A 320"), balayant d'un revers de main les interrogations sur les ordinateurs de bord et la conception de la technologie Airbus. C'est ici (en Portugais).

On vous l'a dit, l'avion toulousain est parfait. Il n'a jamais été mis en cause dans un quelconque incident ou accident. C'est toujours "la faute du pilote", même si les Airbus sont équipés, aux dires de leur constructeur, d'ordinateurs qui corrigent les erreurs des pilotes. Par comparaison, les accidents de Boeing ont des causes variées. Ceux qui prétendent que la raison de cette différence réside dans le fait que Boeing ne cache pas la vérité et corrige ses avions si nécessaire, mais qu'Airbus... Oups, on allait dire "tente de cacher des défauts rédhibitoires et persiste dans son erreur avec toutotomatik" mais on vient de voir ceci et ça nous refroidit. On tient à notre tranquillité. Circulez, il n'y a rien à voir.

Il n'y a rien à voir, c'est aussi l'avis du Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA), dont le chef, Paul-Louis Arslanian, s'est illustré dans les enquêtes administratives sur les crashs de Habsheim et du Mont Sainte-Odile (et il a récemment engagé un procès en diffamation contre... oui, oui, contre l'expatrié du lien précédent !). Le BEA et Paul-Louis Arslanian n'ont jamais décelé le moindre problème dans la conception des Airbus et ils ont décidé de dire qu'ils ne diront plus rien. Sauf mettre en avant la désorientation de l'opinion publique et la douleur des familles des victimes pour dénoncer ceux qui parlent. Ils se sont même fendus d'un communiqué à ce sujet.

Une formule nous vient à l'esprit : droit dans le mur.

Commentaires

Après avoir lu vos nombreux articles, la situation est clair: vous avez une dent contre Airbus et certains de ses dirigeants. Et surtout sur la technologie Airbus.

Vos commentaires sont totalement dirigés.
Vos articles sont-ils financés par Boeing? ;-)
Je le crois réellement.

Maintenant il y a plusieurs types de pilotes:
- les pilotes d'essais de chez Boeing et Airbus à qui vous pouvez laissez un avion dans n'importe quelles conditions et vous le ramenera à bon port
- les pilotes de compagnies aériennes utilisant les avions les + "impressionants" et surtout les plus chers (747, 777 et futurs A380)
- puis les autres pilotes... sur des petits avions comme les A320 qui sont rarement préparés à des conditions extrêmes et à une multiplication des "pépins" (beaucoup de pluie, pas de reverse, piste trop courte et en mauvaise état etc)
Les autres pilotes s'en seraient sortis mais pas le dernier type de pilotes.
La faute à qui?
- à la piste ? surement un peu (trop courte, pas de rainurage)
- Au pilote ? surement un peu (la manette etait clairement à un endroit qu'il n'aurait pas dû la mettre, manque de formation)
- à Airbus? ben si la technologie permet toujours à un pilote de 3eme type de faire des bétises... ou on change la technologie, ou on change...
- à la pluie? Sacré bon dieu, connaissant la pluie de São Paulo pour y avoir vécu, et bien connaitre Congonhas, on ne doit jamais permettre à un avion de se poser dans ces conditions

Tout ça pour dire que vous ne focalisez que sur Airbus, vous n'avez pas une démarche honnête

Écrit par : thierry | 09 août 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu