Avertir le modérateur

10 novembre 2007

Airbus : un taux d'accidents très inquiétant

Voici les chiffres concernant les accidents pour les long-courriers, les Airbus A 330 et 340 et les Boeing 777. Il s'agit des avions qui intègrent les nouvelles technologies informatiques. Il faut noter que ces chiffres concernent 842 Airbus et 672 Boeing, soit, pour Boeing, 20 % de moins. Malgré cet écart, la comparaison est désastreuse pour Airbus (les chiffres pour les "petits" avions, court/moyen-courriers, c'est ici ou ci-dessous au 26 octobre).

Les évènements hors exploitation (par exemple incendie dans un hangar) et les évènements qui sont la conséquence de sabotages, détournements ou autres actes illicites sont exclus.

 

Accidents selon la définition de l'annexe 13 de l'OACI :

- Airbus 330/340 : 8
- Boeing B 777     : 1

 

Dont pertes totales :

- Airbus 330/340 : 3
- Boeing B 777     : 0

 

Le détail figure ci-après.


Airbus A 330/340, accidents selon l'annexe 13 de l'OACI (en gras, les pertes totales) :

- 30 06 94, 330, F-WWKH, Airbus, Toulouse,
- 06 11 97, 340, G-VSKY, Virgin Atlantic, London,
- 27 08 98, 340, OO-SCW, Sabena, Brussel,
- 15 03 00, 330, 9M-MKB, Malaysia Airlines, Kuala Lumpur,
- 25 05 01, 340, F-GLZC, Air France, Cayenne,
- 24 08 01, 330, C-GITS, Air Transat, Terceira-Lagos,
- 02 08 05, 340, F-GLZQ, Air France, Toronto,
- 09 11 07, 340, EC-JOH, Iberia, Quito.

 

Boeing B 777, accidents selon l'annexe 13 de l'OACI (aucune perte totale) :

- 05 09 01, G-VIIK, British Airways, Denver.


Update 18 août 2008. On peut se souvenir de ce que disait Boeing sur la technologie Airbus, il y a près de quatorze ans, pour lancer son 777, par exemple dans Le Figaro du 30 12 94 ou, encore plus fort, dans Air et Cosmos / Aviation International du 06 01 95. On lira aussi avec intérêt un livre paru en mars 1977 chez Grasset et Fasquelle, en se souvenant que Douglas, le plus grand constructeur civil d'après-guerre, a fini "mangé" par Boeing : DESTINATION DESASTRE

Commentaires

Qu'est ce que c'est que ça ?! Les airbus sont aussi sûrs que les boeings voir même plus sûr. Les résultats que vous nous donnez sont totalement faux, juste à comparer le nombre d'accident d'a320 avec celui des b737. Je dois révers ?!

REPONSE DES ADMINISTRATEURS : en quoi nos résultats seraient-ils faux ? Avons-nous inventé des accidents ? Si oui, lesquels ? En avons-nous oubliés ? Si oui, lesquels ? S'agissant des A 320 et B 737, suivez le lien que nous avons donné.

Écrit par : Gatti | 18 novembre 2007

Je voulais juste dire que l'interprétation des statistiques est toujours subjective. Dans ce cas, afin de comparer les accidents d'Airbus et de Boeing, il manque des données essentielles telles que les dates d'entrée en service, et la flotte gobale d'A330, A340 et B777.

Et puis si on parle de long couriers en service, les auteurs ont omis le B767 non?

REPONSE DES ADMINISTRATEURS :

Les flottes globales ont été données : 842 et 672 et nous avons pris la précaution de le mettre en gras.

Les A 330 et 340 ont été mis en service en 1993. Le B 777 en 1994.

Le B 767 est un avion ancien, en service depuis 1982. Il n'intégre pas les nouvelles technologies informatiques. Nous ne l'avons pas pris en compte, pas plus que les A 300 et A 310.

Écrit par : ivan | 18 novembre 2007

Je crois qu'il faut dissocier le 330 du 340
Les incident impliquant les 330 sont respectivement
Un crash sur protoype : terrible mais en dehors des condition d'eploitation
Un accident d'exploitation (fuite d'un liquide corrosif qui faisait parti du chargement)
Un accident qui aurait pu trés mal finir faute de carburant. (ne faut'il pas le rapprocher de l'accident de l'ATR 72 de TUNINTER)

En revanche on ne peut pas nier que les 340 multiplient les incidents au sol ou à son retour...Ne faudrait il pas rajouter B-2380 à Sydney le 1/11/00, l'incendie du train d'atterressage de G-VSUN à Honk kong, un atterissage à Colombo le 12/2/2001, Air France 17/02/2005 à Douala

REPONSE DES ADMINISTRATEURS :

Oui, en effet, on pourrait dissocier. Mais, depuis quelques années Airbus regroupe systématiquement, dans sa comptabilité de production (orders and delivery), les 330 et 340. Alors, pour rester cohérents avec le constructeur, nous nous sommes alignés.

Il est vrai aussi que le 340 pose plus de problèmes que le 330. Y compris avec des évènements passés sous silence, par exemple avec Air France à Douala...

La balle est dans le camp d'Airbus, des pouvoirs publics et de la justice, au moment où se déroule, dans un grand silence, le procès en appel du crash du Mont Sainte-Odile.

Écrit par : laurent | 18 novembre 2007

Peu import le fabricant! En ce qui concerne les accidents il faut voir les causes.

Il s'agot souvent d'erreur de jugement par l'équipage. Par exemple a Toulouse, qui a négliger de mettre des calles, qui a relaché les freins?


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Vous affirmez gratuitement, d'une manière simplette, il faut le dire, avec une totale méconnaissance du fonctionnement d'un avion, des procédures, des usages et des faits, s'agissant de l'accident de Toulouse. Lisez, ou relisez, nos infos des 17 et 21 novembre 2007 sur le crash de Toulouse (si vous souhaitez poursuivre sur cet accident, faites-le, s'il vous plaît, dans les commentaires de ces notes, plutôt qu'ici).

Écrit par : Erewhone | 20 janvier 2008

Je crois qu'il manque les causes des accidents, il manque les incidents, il manque les causes des incidents, et il manque aussi des avions à comparer. le 777 n'est pas le seul Boeing à concurencer la famille A330/A340. Il y a aussi le 767 et 747. Il serait bon d'en tenir compte dans les statistiques.


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Non. Relisez. Les réponses à vos questions sont dans la note et dans nos précédentes réponses aux commentaires. On va pas répéter une nouvelle fois, ce serait lassant.

Écrit par : le moine | 09 mars 2008

Une seule question: Pourquoi ne pas saisir un tribunal européen pour dénoncer ces faits? Avec le nombre de pays qui tourne le dos à la France, si votre dossier est si solide, vous gagneriez. De même pour monsieur Jacquet, pourquoi ne pas saisi la cour européenne?


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. En droit, pour avoir qualité à agir, il faut remplir certaines conditions, notamment avoir un intérêt direct, c'est-à-dire pouvoir faire valoir un préjudice direct. Tel n'est pas le cas de quelques citoyens, fussent-ils regroupés (mais si nous nous trompons, merci de nous le dire). S'agissant de Norbert Jacquet, quelques clics sur son site montrent que la Cour européenne des droits de l'homme est saisie depuis 1996, mais qu'elle tarde à répondre. On peut même parler de refus de répondre.

Écrit par : matt974 | 20 mars 2008

Au vue du rapport établie sur ce site, il me vient une question: Qui a oublié, ou inventé les accidents?

http://www.airsafe.com/events/models/rate_mod.htm

Il est préférable de visiter toutes les données avant de répondre.


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Ben, on ne comprend pas. Nous avons donné une liste des accidents. Dites-nous si nous en avons inventé(s), et, si oui, précisez le(s)quel(s), ou si nous en avons oublié(s) et, si oui, précisez le(s)quel(s).

Écrit par : matt974 | 20 mars 2008

Vous n'en avez pas inventé, les accidents sont réels, mais l'issue diffèrent selon les sites: vous concidérez par exemple que trois crashs ont causé une perte totale des appareils, sur le second site il n'en concidère aucun, et sur le net, en feuilletant, l'A330 9M-MKB n'est pas concidéré comme une perte totale


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Soyez plus précis, SVP, nous ne comprenons pas. Quels sites, quels évènements (dates, lieux), quelles immatriculations ? Pour le 9M-MKB, il apparaît comme détruit et "written off".

Écrit par : matt974 | 21 mars 2008

Je ne remet nullement en cause le périmètre de votre étude, mais simplement sont interprétation :

8 accidents pour 842 Airbus : soit un taux de 0.95%
1 accidents pour 672 Boeing : soit un taux de 0.15%

La différence (0.8% environ) est inférieure à l'écart type (comprenez marge d'erreur) de votre étude : pour votre échantillon de moins 1000 appareils (pour chaque compagnie) il est d'environ 3%.
Ce chiffre est vérifiable aisément, il est le point de référence de 95% des sondages réalisés à ce jour sur le territoire français (réalisés sur environ 1000 individus).
3% de marge d'erreur pour des résultats différents de 0.8%, celà n'a donc aucun sens de comparer ces deux résultats.

Prétendre que le taux de crash Airbus et supérieur au taux de crash boeing est statistiquement faux ici. Il sont en réalité indiscociable avec votre périmètre d'étude.


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Nous n'avons rien compris. En revanche, ce qui est clair, ce sont les chiffres, les faits, que nous avons livrés, une réalité que vous ne contestez pas, et les conclusions évidentes que tout le monde peut en tirer.

Écrit par : Stef | 31 juillet 2008

quand on ne comprends rien c'est plus facile de dire : conclusions évidentes que tout le monde peut comprendre ....
statistiquement, c'est tout à fait vrai que dit matt974 ..
pour comprendre, prendre les conditions aux limites : si je fais le sondage sur 2 appareils (1 de chaque constructeur) , et qu'un se crashe ... alors c'est une conclusion évidente de dire qu'un constructeur a 100% de crash et l'autre 0 .... heureusement l'écart type nous dira tout de suite sans interprétations personnelles que c'est faux... (évidemment dans ce cas précis c'est facile à deviner)
pourquoi dit on toujours qu'on peut faire dire ce qu'on veut aux chiffres ? justement parce que les stats c'est une science complexe avec ses règles , qui vont parfois à l'encontre de la très trompeuse "intuition" ....
conclusion : l'échantillon présent n'est pas valable mathématiquement pour tirer vos conclusions....

un mathématicien irrité.


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. On n'a toujours pas compris. En ce qui nous concerne, il ne s'agit pas d'une "intuition", mais d'un constat. Voici une précision aéronautique. Les statistiques d'accidents ne sont pas prises en compte avant qu'une flotte n'ait effectué un certain nombre d'étapes (un million). On a largement dépassé ces valeurs avec les machines dont nous parlons. Ces chiffres d'accidents reposent sur une activité qui représente des dizaines de millions d'étapes. Les jérémiades sur l'écart-type n'ont aucune raison d'être (heu... quand nous disons que nous ne comprenons pas, c'est peut-être une formule de rhétorique pour dénoncer les raisonnement pseudo scientifiques, incompréhensibles pour la plupart et dont l'objet est de tenter de cacher la réalité derrière des affirmations qui se veulent savantes mais qui reposent sur des postulats erronés, y avez-vous pensé ?).

Écrit par : oulala | 14 août 2008

M. le Mathématicien,

Il ne s'agit pas ici d'un sondage sur un échantillon représentatif de 1001 étapes sur 60 millions, comme dans un sondage IFOP, mais d'un constat effectué sur la totalité de la période d'exploitation, sur l'ensemble des aéronefs des types comparés, dans la totalité des compagnies, y compris celles qui exploitent les deux types de matériels. Que le taux d'accidents passe de 1 à 6 peut peut-être permettre d'en tirer plus que des tendances, si ce n'est des conclusions.

Ah ! Au fait, aucune des "boites noires" du dernier crash A320 de Perpignan, ne semble exploitable. Pas de chance pour Airbus, les mauvaises langues ne vont pas manquer cette nouvelle extraordinaire occasion de cracher leur venin, alors que de toute évidence, les pilotes ont voulu se taper un dernier looping en étape de base avant de rendre l'avion aux Néo-Zélandais et n'ont, une fois de plus, pas su maitriser la situation. N’est pas la « Concierge de Ziegler » qui veut.


COMMENTAIRE DES ADMINISTRATEURS :

Monsieur Bignon,

1) Attention, avec le pseudo que vous avez choisi, tout le monde a compris que vous êtes du syndicat des concierges. Vous allez avoir des ennuis !

2) Si, en plus, vous vous permettez de dire clairement, mieux que nous ne l'avons fait, des vérités simples, évidentes et qui dérangent => à l'asile.

Écrit par : Henri-Claude Bignon | 25 décembre 2008

Salut à tous

s'agissant des dfdr et fdr de l'airbus A 320 de perpignan elles sont en cours d'exploitation le decriptage n'est pas impossible il etait seulement necessaire de s'adresser à honeywell le constructeur.

Comme toujours la presse tire des conclusions avant la fin de l'enquete et en general la "réalité" journalistique est trés eloignée de la réalité technique !

Quant à l'accident de la TAM, Airbus et la TAM avaient donné comme consigne avec une reverse HS d'enclencher physiquemet à l'atterissage les deux reverses à défaut l'avion comprend en gros qu'il s'agit d'une remise de gaz et debraye les spoilers ainsi que l'autobrake (c'est une simplification grossiere pardon aux puristes )

N'en déplaise aux "boeingauphiles" le système est identique sur de nombreux appareils du constructeur US ( notament le 747 400 Cf la sortie de piste d'un 747 400 de la QUANTAS ou le CDB aprés avoir sollicité une remise de gaz alors qu'il était PNF à finalement repris les commandes à l'OPL décidant de poser quand même et a dans la precipitation réduit 3 manettes sur 4 resultat : debrayage des spoiler et de l'autobrake et super rodéo en fin de piste ! )

Enfin le réçent amerrissage d'un 320 à NYC démontre outre l'habileté exceptionelle de l'equipage la fiabilité de l'avion qui autorise sans efforts du pilote une approche en limite de decrochage (loi alpha du PA ) permettant une concentration de l'equipage sur la seule mise à plat de la machine sans preocupations supplèmentaires concernant la vitesse !

Rappelons également aux esprits chagrins que la seule machine concervant un controle mécanique des ailerons en cas de dysfonctionement du systeme fly by wire c'est.........................l'A320!

Finalement force est de constater que l'on ne parle jamais autant que de ce que l'on ne connait pas

Un PL aimant l'airbus ( si si cela existe !!)


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Bonjour. Belle dissertation pour faire de la propagande pour Airbus, mais avec des inexactitudes sur tel accident et sur le fonctionnement des systèmes à cette occasion, des contre-vérités énormes s'agissant de la différence de philosophie Boeing-Airbus, etc. Surtout, VOTRE COMMENTAIRE NE CHANGE RIEN AUX FAITS, OBJET DE CETTE NOTE ET DE CELLE CONCERNANT LE MOYEN-COURRIER, SURTOUT APRES LES DERNIERS EVENEMENTS (Perpignan, New York...). Airbus, ça tombe quand même beaucoup plus que Boeing. C'est comme ça. Vous n'y pouvez rien. C'est comme la Terre qui est ronde et qui tourne. Votre propagande quelque peu mensongère n'y changera rien.

PS. On a décidé de quand même prendre le temps de répondre en détail. Pour Perpignan, la presse c'est le silence total en France (malgré des déclarations du procureur, un communiqué du BEA et une note d'Airbus, qui elle, a été reprise de ci de là) Mais Airbus est juge et partie. Faut-il croire Airbus ? Les médias doivent-ils croire Airbus ? Pour la TAM, il y a eu des notes, des contre-notes, des contre-contre-notes à la suite d'une série d'incidents. Tout cela montre qu'avec Airbus il faut toujours appliquer des procédures complexes et changeantes, là où les autres font simple et permanent. Cela montre aussi que, dès qu'on sort d'un millimètre de ces procédures, l'ordinateur comprend n'importe quoi et on ne peut plus rien faire : chaleur et lumière ! Le 747 Qantas est un simple incident comme on en rencontre très souvent. Notre note parle des accidents tels que définis par l'OACI. Pour New York, des paramètres viennent juste d'être publiés. L'incidence n'a jamais atteint ne serait-ce que la première valeur de limitation de l'enveloppe. Ces limitations automatiques n'ont donc servi à rien. Prétendre le contraire est mensonger. Quant aux ailerons du 320... perdu ! C'est la direction qui dispose un tel secours, pas les ailerons. Allez, merci, on a bien rigolé !

Écrit par : fred84 | 23 janvier 2009

S'agissant de la commande directe il est vrai que c'est bien la direction sorry et satisfait de vous avoir fait rire.

Mais j'observe qu'outre le fait de dénoncer une propagande dans des termes généraux vous ne répondez nullement aux objections techniques précises opposées.

S'agissant des philosophies de vos Boeing vous saviez ou pas que sur le 747 400 par exemple le ND était tellement mal foutu qu'il présentait la carte orientée nord et non heading de sorte que l'on devait à chaque reprise faire un effort colossal d'interprétation

Quantas c'est un gros coup de chance s'il n'y a eu aucune victime !! et cela ne change rien au fait que la philo des grounds spoiler et de l'autobrake est la même que sur l'airbus donc encore une fois vous répondez totalement à coté prenant soin de ne pas aborder le plan technique peut être avec la crainte de faire rire à votre tour ?

Il est vrai que le "brulot survivaliste et conspirationiste" est toujours plus simple à rédiger qu'une démonstration technique votre pataugeage sur les écarts types en est un exemple qui moi aussi ma bien fait marrer

S'agissant de la TAM quid ??? Niez vous que les pilotes n'aient pas enclenché les deux reverses ? Contrairement aux "precau" du constructeur ?

Enfin votre couplet simplet sur l'informatique concerne tous les avions modernes je vous recommande donc de trouver un dc6 ou un dc4 et de revenir à la bonne vielle époque du piston !

Oui j'aime les airbus j'ai une paire d'heure de vol dessus et je connais un peu la machine sauf pour les commandes meca LOL LOL

L'avion n'est pas parfait certes on peut disserter sur la sous motorisation du 340, sur l'absence de liaison entre les deux sticks etc etc mais chaque constructeur qui innove est confronté à des imperfections rappelez vous des 707 et du taux d'introduction (augmentation du facteur d'accident due à la nouveauté d'une machine, ici la réaction évidement)

S’agissant de NYC vous avez dévoyé mes propos je disais juste que les limitations d'incidences permettent à l'équipage de libérer une charge de travail énorme à l'occasion d'un amerrissage. Que cela n'est servi a rien présentement tant mieux c'est la preuve que les pilotes sont remarquables mais cette sécurité est une aide précieuse

Et tant que nous y sommes vous avez tenté de rallumer un réacteur en vol avant l'introduction du FADEC ?? NON et bien tant mieux ce n’est pas top

Vous avez entendu parlez de l'A320 d'une ancienne Cie Française dont le CDB identifiant le bruit fait par les trappes de train qu'il avait oublié de rentrer à cru à un pompage et a coupé dans le stress les...............deux réacteurs à 6000 Ft !!!

C'est Ziegler qui a sauvé les pax ! Parce que le FADEC a permis un rallumage aussi simple que celui de votre voiture je n’aurais pas donné cher de nos PAX et de la machine sans ce système informatique !

Vous parlez de l'omerta AIRBUS ! Elle n'a rien à envier à celle de BOEING ou d'autres constructeurs, j'ai en mémoire l'histoire aberrante de ces pilotes de 727 que l'on avait accuse d'avoir sorti les slates en vol pour améliorer la sustentation avec pour résultat un départ en vrille de la machine et une récupération miraculeuse d'un équipage remarquable et bien nonobstant les déclarations de Boeing il s'est avéré que c'était le vérin de verrouillage qui avait cédé!

Il est dommage que votre Blog ne soit pas plus pondéré ou modéré nous pourrions y débattre sans nous faire allumer par des modos plus promptes a chercher à ridiculiser les intervenants qu'à débattre avec eux.

Vous faites fuir les gens qui pourraient apporter des notions constructives c'est dommage.

Finalement allez je vous l'avoue maintenant je fais partie de la loge secrète mondiale vouant un culte au grand gourou airbus c'est aussi nous qui avons cache l'histoire du missile de la twa aussi nous qui avons trafiqué les résultats de Roswell mais c'est normal hein !!! On est infiltré par des petits gris.

Bonne poilade je vous ai donné matière à tourner comme vous savez si bien le faire mes propos en ridicule je m'en vais surfer vers d'autres cieux télématiques ou tout le monde n'est pas forcement d'accord mais ou le débat ne s'articule pas autour d'un "tu es d'accord ou dégage !"

Un PL Qui aime l'Airbus


REPONSE DES ADMINISTRATEURS : voir commentaire suivant.

Écrit par : fred84 | 25 janvier 2009

Autre chose, vos stat sont foireuses elles ne détaillent pas les causes exactes des crashs, l'entretien de l'avion etc. etc. ...

Si une sortie de piste détruisant un avion n'est qu'un simple incident ( quantas) !!! Il en va de même de vos stat

- sur le Virgin Atlantic (train qui ne sort pas ca arrive beaucoup aux autres avions aussi !!)
- Sabena train qui se brise à l'attero ( 0 victimes ....)
- Cayenne le BEA le qualifie ......d'incident !!!!!!!!!!!! Suivant les termes de l'OACI et cela concerne un atterrissage dur après windshear!!!
- AIR TRANSAT erreur de l'équipage qui n'identifie pas une fuite carburant et ouvre le cross feed vidant tous les réservoirs !!!! (Résultats airbus et autorités canadiennes) 0 victimes !!!
- Toronto atterrissage long du à des infos météo incomplètes, un attero long et le non enclenchement des reverses !! 0 victimes (tiens ca me rappelle la quantas ca mais comme ce n'est pas un Airbus cela ne compte pas ! pas vrai !)
- Iberia Quito éclatement de pneu due à un atterrissage long et dur sur piste contaminé avec sortie de piste !
-NYC probablement un vol d’oiseaux ( La faute à Airbus sans doute)
Votre objectivité et vos STAT irrévocables sur la fiabilité de la machine en prenne un sérieux coup derrière les oreilles !

Je précise que j'ai simplement consulté pour les résultats des crash cités internet et obtenu ainsi les infos que vous occultiez

Finalement sur 8 crash annoncés un seul concerne la machine (un essai en vol !!!).

Un peu d'honnêteté ne nuirait pas à votre propos

Et vous aussi vous m'avez bien fait rire avec vos super stat !

Un PL qui aime l'airbus


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Merci d'arrêr de raconter n'importe quoi dans votre passion à vouloir défendre Airbus à tout prix, même contre des faits évidents. Relisez nos diverses réponses aux commentaires de cette note ainsi qu'à celle qui concerne le moyen-courrier (Airbus 320 / Boeing 737). on répète : VOS COMMENTAIRES NE CHANGENT RIEN AUX FAITS, OBJET DE CETTE NOTE ET DE CELLE CONCERNANT LE MOYEN-COURRIER, SURTOUT APRES LES DERNIERS EVENEMENTS (Perpignan, New York...). Airbus, ça tombe quand même beaucoup plus que Boeing. C'est comme ça. Vous n'y pouvez rien. C'est comme la Terre qui est ronde et qui tourne. Votre propagande irréaliste et un peu puérile n'y changera rien. (quand on dit "ça tombe" c'est une trivialité : ce que nous prenons en compte ce sont les accidents au sens de la définition de l'OACI et, si vous voulez prendre la définition donnée par votre concierge, cela fera très plaisir à Bernard Ziegler... mais certainement beaucoup moins aux passagers !).

Écrit par : fred84 | 25 janvier 2009

Les lecteurs apprécierons sans doute la haute teneur technique de votre réponse qui comme d'habitude se résume à : airbus ca tombe !

Aucune réponse topique aux objections précises que j'ai formulé mais un simple copié collé de vos précédentes remarques générales

C'est hélas ce dont je me doutais vous ne pouvez opposer aucun démenti sérieux et précis à mes remarques et vous ne contestez même pas (mais comment le pourriez vous) la liste précise que j'ai pu faire des causes exactes des prétendues défaillances que vous énoncez comme des vérités bibliques.

Au fait si vous aviez pris la peine de lire mon précédent message vous vous seriez sans doute rendu compte que s'agissant de la définition des accidents j'ai effectivement retenu celle de ma concierge qui travaille au BEA !!!!

Je cite la DGAC (sans doute impliqué dans le mensonge d'état):

"INCIDENT survenu le 25 mai 2001 sur l’aérodrome de Cayenne-Rochambeau (Guyane) à l’Airbus A340-311 immatriculé F-GLZC exploité par Air France

En approche finale ILS en piste 08 de l’aérodrome de Cayenne-Rochambeau, l’avion rencontre un cisaillement de vent et s’enfonce brutalement à une hauteur d’environ cent pieds. Une alarme SINK RATE retentit. Le copilote, aux commandes, tire sur le manche puis réduit la poussée pour atterrir. Le commandant de bord augmente la poussée et reprend les commandes. L’avion touche sur le train gauche trente mètres avant le seuil de piste, rebondit et atterrit environ cinq cents mètres plus loin.

Le rapport du BEA
Réception par la DGAC : 23 Février 2007 "

Le lien :
http://www.aviationcivile.gouv.fr/html/actu_gd/secu_reco/B2007_001.htm

Et toutes vos stat sont du même acabit

Vous n'aimez sans doute pas les esprits critiques mais les faits sont têtus et vous persistez à présenter comme des ACCIDENTS DU A UNE DEFAILLANCE des...................INCIDENTS DUES A DES CONDITIONS METEOS ET DES ERREURS DE PILOTAGE bel exemple d'objectivité !!! Les lecteurs passagers apprécieront sans doute

Au fait vous devriez renouveler vos traits d'esprits qui sont aussi répétitifs qu'éculer (la terre qui tourne la concierge etc. etc. .... ca tourne à la blague carambar et c'est à peu prêt aussi sérieux que vos commentaires fallacieux).

Je vous mets au défis de reprendre la liste des incidents (définition OACI si si ! ) et de me démontrer avion par avion qu'il s'agit d'une défaillance machine !!

Vous allez même jusqu'à citer NYC pourquoi ? Les Boeings prédisent t'ils les vols d'oiseaux ??????????????????

Dommage pour la vérité et dommage pour le débat

Je vous laisse à vos stat tronquées à vos approximations et à votre volonté de casser de l'airbus à tous prix.

Un PL aimant l'Airbus


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Vous vous énervez, vous vous énervez... Calmez-vous ! Sans même aborder l'aspect technique, mais à la simple appréciation de la forme de vos interventions, on a du mal à croire que vous soyez pilote de ligne (on espère vraiment que non, mais ce sont les passagers qui nous lisent qui se feront leur propre opinion).

Pour le reste, nous ne pouvons que répéter qu'il a déjà été débattu de tout ce que vous évoquez (avec des intervenants qui avaient des formulations moins tonitruantes que les vôtres).

Vous vous êtes plaint dans un commentaire précédent, mais nous ne l'avions pas relevé, de la liberté qui était laissée et avez regretté l'absence de censure à notre encontre. Dans un tel débat, la censure est toujours un aveu de faiblesse dans l'argumentation. Nous vous en remercions.

Vous nous défiez d'apporter certaines précisions s'agissant des accidents. Relisez plus haut, nous avons relevé le défi et mis à notre tour au défi à plusieurs reprises certains commentateurs de relever nos éventuelles erreurs. Silence.

S'agissant du 340 Air France à Cayenne, le BEA a attendu... six ans avant de publier un rapport (il y a encore un autre oubli "en attente"). Un peu gêné aux entournures, le BEA, pour violer aussi allègrement les dispositions de l'annexe 13 OACI ! Nous maintenons qu'il s'agit bien d'un accident, parce que trois conditions sont réunies, dont une seule suffit : nature des dommages, temps d'immobilisation et retour en convoyage technique. Enfin, enchaînant sur le Cayenne, vous vous inquiétez de savoir si le BEA, la DGAC, seraient des menteurs ? On a trouvé mieux. Les mensonges de la justice ! Ce n'était pas difficile à trouver parce qu'il y a un lien en rouge depuis la page d'accueil d'un site instructif. On vous met le lien direct vers la page (avant de hurler, prenez le temps de bien lire, d'analyser les FAITS et de vous y tenir, merci).

BONNE LECTURE (!) : http://jacno.com/prov/justice-honte.htm

Écrit par : fred84 | 25 janvier 2009

Je n'ai jamais préconisé la censure mais la modération dans les propos peu amène des modérateurs à l'endroit des participants du blog

Mon premier message n'était pas "tonitruant" mais j'ai simplement pris le soin par la suite de répondre avec le même esprit que vous mais brocarder son interlocuteur est manifestement un droit qui vous est réservé

Nous en arrivons aux attaques personnelles c'est bon signe ! Cela démontre une nouvelle fois la pauvreté de l'argumentation

Je prends bonne note que celons vous le fait de taper dur après un windshear constitue une défaillance machine (Cayenne) de même qu'ingérer des oiseaux dans un réacteur pour reprendre votre formulation : la concierge aurait elle frappé à votre porte pour les définitions ?

S'agissant du cas jacquot que nous connaissons tous je ne me prononcerais pas (tout en déplorant sa situation et en admirant son courage) mais il avait lui aussi fait l'objet d'attaques personnelles pour n'avoir pas partagé en son temps une version dominante n'êtes vous pas en train de faire pareille en mettant en doute mes compétences ?

En toutes hypothèses vous avez réussi votre coup il ne sert a rien de tenter le débat constructif quant à l'analyse poste par poste des prétendues défaillances machines que vous citez

Nous n'avons pas les mêmes conceptions des défaillances machines pour moi (mais je suis un incompétent notoire échouant à chaque proficiency check !) un windshear, un vol d'oiseau, ou un atterrissage long ne constituent pas une défaillance de l'avion (encore cette concierge sans doute).

Les airbus tombent, les Boeing, embraer, et autres aussi !!

Au fait combien d'airbus la FAA a t'elle cloué au sol après un soupçon de défaillance ? (a moins que les USA ne soient aussi infiltrés par le mensonge d'état français ?).

Dans combien de cas le NTSB ou d’autres organismes ont il incriminé l'airbus?

A ma connaissance pas beaucoup et en tous les cas moins que pour les Boeings (et pourtant le NTSB et la FAA n'ont pas la réputation de plaisanter pas plus d'ailleurs que le BEA)

Enfin au risque de vous surprendre l'avion mythique entre tous que je n'ai eu l'occasion de voir en poste qu'à vilgenis du temps ou le simu de l'appareil existait encore c'est le .......707.

Mais l'injustice m'a toujours révolté surtout lorsqu'elle s'articule autour de chiffre et de commentaires orientés

Je ne répondrais plus a vos commentaires donnez vous en à cœur joie pour la réponse je laisse les lecteurs seuls juge de notre échange épistolaire

Un PL (et oui c'est comme ca j'ai même passez le TOP et l'anglais du PL rendez vous compte je suis un vieux con) aimant aussi l'airbus ma

Écrit par : fred84 | 26 janvier 2009

Ps soorry c'est bien de norbert Jacquet que je parlais et non de jacquot


REPONSE DES ADMINSTRATEURS. Ouh là là... C'est quand même bien le fouillis ce que vous racontez. Surtout, ce qu'on trouve désolant, c'est le procédé classique d'imputer à l'autre des propos qu'il n'a pas tenus pour mieux les dénoncer. Le lecteur appréciera. Sans plus poursuivre dans le détail on se pose quand même une grosse question, essentielle et de simple bon sens. Pourquoi la justice française s'acharne-t-elle à ce point contre Norbert Jacquet ? Y aurait-il des choses monstrueuses à cacher ? On remet le lien, CHACUN JUGERA :

A LIRE ABSOLUMENT : http://jacno.com/prov/justice-honte.htm

Écrit par : fred84 | 26 janvier 2009

Je tombe sur ce blog un peu par hasard... les propos de ces administrateurs sont consternants et traduisent une médiocrité hallucinante ! comment peut-on vouloir faire de l'information avec des propos de ce type en-dessous de tout !! bravo à fred84 et au mathématicien irrité qui rétablissent un peu de crédibilité (mais auxquels ces administrateurs n'ont rien compris et qui osent l'affirmer!)


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Lyly, vous êtes sincère ou c'est un gag ? Dans l'éventualité où vous seriez convaincu de ce que vous affirmez, pourquoi ne vous prononcez-vous pas sur notre dernière intervention en réponse à fred84 ? Pourquoi la justice française s'acharne-t-elle à ce point contre Norbert Jacquet ? Y aurait-il des choses monstrueuses à cacher ? On remet le lien, CHACUN JUGERA :

A LIRE ABSOLUMENT : http://jacno.com/prov/justice-honte.htm

Écrit par : lyly | 21 février 2009

lyly laissez tomber ils sont payés par seattle et l'objectivité chez eux le dispute à la connaissance technique !

Mais merci pour votre soutien

finalement ils me font penser à cette jolie phrase de guitry " certaines personnes parlent jusqu'à trouver quelque chose à dire "

Au fait les gars un avion est tombé à amsterdam .......................à mais suis je bete c'est un boeing donc ca compte pas !

Allez ne vous decouragez pas un petit coup du lien jacno et ca repartira comme en quarante

Un PL qui aime l'airbus (les concierges et la terre qui tourne )


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Quand on est devant le mur de la réalité et qu'on ne peut rien dire face à l'évidence des faits, on sort des formules, on attaque les personnes, on va même jusqu'à les diffamer (nous serions payés par Boeing, c'est très drôle, d'ailleurs on vous met au défi de nous dénoncer officiellement au procureur ou à Airbus). Quant au crash du Boeing 737 d'Amsterdam, nous n'avons rien changé à notre note concernant le moyen courrier. C'est vrai. De la même manière nous n'avons pas ajouté les DEUX crashs d'Airbus 320 survenus depuis sa publication. Alors on vous laisse le soin de corriger : ajouter un crash de Boeing 737 et DEUX crashs d'Airbus 320.

En attendant, nos brillants détracteurs refusent toujours de se poser la moindre question devant certaines évidences. Pourquoi la justice française s'acharne-t-elle à ce point contre Norbert Jacquet ? Y aurait-il des choses monstrueuses à cacher ? On remet le lien, CHACUN JUGERA :

A LIRE ABSOLUMENT : http://jacno.com/prov/justice-honte.htm

(pour ceux qui préfère la vidéo, on a découvert un nouveau lien depuis la page d'accueil du site de ce courageux pilote : http://jacno.com/vdo/docu-airbus-crash.htm )

Écrit par : fred84 | 28 février 2009

Bonsoir,
Je viens de tomber par hasard sur ce blog. Je suis amusé et en même temps consterné.
D'abord je félicite ce blog car il aurait pu censurer tous ces commentaires mais il n'en n'ait rien ... Tout est diffusé ou presque.
En revanche je suis consterné sur la focalisation des modérateurs ... Qui je vous l'avoue franchement ne revient qu'à un seul modérateur ... Ce site est tenu par un seul et même homme ... Il a d'ailleurs un autre site qu'il met souvent en avant ... Sur cet autre site il dénonce même les techniques de tracage TCP/IP. Ceux qui auront assez de présence d'esprit comprendront aisément mes sous-entendus ... Je ne suis pas là pour diffamer mais juste donner mon opinion. Etant un passionné de 737, je ne peux qu'être un fervent défenseur de Boeing ... Mais étant actuellement sur A320, c'est un avion exceptionnel qui permet à beaucoup de s'en sortir face à leur incompétence car il corrige beaucoup d'erreur qui ne passerait pas sur Boeing.
Les explications de Fred84 sont claires, précises et bien ordonnés reflétant d'ailleurs ses qualités professionnelles ... Les réponses des (ou du) modérateur(s) sont l'exemple parfait de sa vie, qui est confuse, brouillon, sans aucune remise en question et surtout sans aucune honnêteté intellectuel ....
Votre système de défense est toujours le même ... et n'avance aucune nouveauté malgré les autres propositions ...
Ce qui me surprend quand vous parlez de Jacquet c'est la difficulté qu'il a pour s'en sortir (n'ayant d'après lui rien fait de mal) et la facilité pour Asseline de s'en sortir et de se remettre à voler ...
Sur ce, je vous laisse ...
Bonne soirée quand même
Boeing dans l'âme, Admirateur d'Airbus .... Passionné d'Icare ...


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Vous portez des accusations sans preuve et sans fondement. Vous accusez sans aucun fait pour soutenir vos propos. Et vous essayez de discréditer Norbert Jacquet de façon gratuite et un peu écoeurante, il faut bien le dire. Mais chacun peut aller sur le site de Norbert et se faire sa propre opinion. Quant à la différence de traitement de Michel Asseline et Norbert Jacquet, elle est très simple. Asseline s'est tu pendant la première année après le crash et, quand Norbert est devenu trop dangereux, Asseline a accepté de jouer double jeu. Il a brassé de l'air pour détourner l'attention, mais sans jamais développer les bons arguments. Il a été remercié des services ainsi rendus. On lui a redonné une compensation dont il s'est satisfait. Nous avons rédigé une note à ce sujet : http://airbus.20minutes-blogs.fr/archive/2008/02/01/airbus-et-les-pilotes-du-crash-de-habsheim.html

Écrit par : Miloose | 06 mars 2009

Tout d'abord, je tiens à féliciter le modérateur pour avoir fait preuve d'un aveuglement à toute épreuve.

Vous n'arretez pas de sortir le cas Jaquet et de crier :"Jugez!". L'explication est simple, mais votre pauvre cerveau de moineau n'a pas du y penser: le fric! C'est simple, l'état français, en pleine agonie économique essaie de défendre ses intérêts. C'est simple. C'est bête.

Un individu cervelé


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Bonjour Daabi. Notre cerveau de moineau croit comprendre que nous sommes d'accord. Norbert Jacquet est massacré pour cause de raison d'Etat. C'est ce que vous dites clairement. Il est vrai que c'est évident. Simplement, il nous arrive de ne pas vouloir l'affirmer péremptoirement, à la différence de nos détracteurs qui se contentent d'affirmer en contradiction avec les faits. Nous pensons qu'il vaut mieux laisser les lecteurs et les intervenant se faire leur opinion et les renvoyons à la lecture des faits. Vous concluez "c'est bête". Oui c'est bête. C'est même très bête : http://airbus.20minutes-blogs.fr/archive/2008/07/16/airbus-eads-france-si-tu-savais.html

Allez, sans rancune...

Écrit par : Daabi | 09 mars 2009

UP ?

Écrit par : belnea | 03 juin 2009

La discution pourrait être passionnante avec un peu moins de certitudes et un peu plus d'écoute de l'autre.

Je confirme que les statistiques sont une science exacte, on ne les utilise pas que dans les sondages. les moyennes sur horizon, instabilité, écart type, etc. sont utilisées tous les jours dans l'industrie (par exemple, pour prédire exactement la quantité de kérozène à injecter dans les réacteurs). Il est donc normal de trouver bien présomptueux de vouloir comparer entre eux des incidents alors qu'aucun paramètres d'environnement n'est comparable (géographie, météo, facteur humain, qualité de la maintenance, etc.)

Une question de néophyte aux pilotes qui fréquentent ce blog : n'y a-t'il plus dans les avions récents ces instruments de secours de 1 ATI qui fonctionnent sans électricité et qui auraient permis aux pilotes de l'AF344 de se récupérer? (Je suspecte que l'électronique ait pris tellement de place que les équipementiers ne fasse plus travailler d'horlogers...)

NB: Je suis un des ingénieurs qui voilà bien longtemps a participé au développement d'un des calculateurs de l'Airbus (Le SDAC) et qui d'expérience de pilotage, a fait juste une sortie de piste en simulateur.


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Le problème des Airbus est que divers défauts (bugs, défaillance d'un capteur de pression dynamique, de pression statique, d'incidence) peuvent se répercuter dans les commandes de vol, dont les ordinateurs ont priorité sur le pilote, impuissant. Le pilote a beau user de son manche pour tenter de corriger la trajectoire, cela restera sans effet. Boeing n'a pas suivi Airbus sur ce point et est resté beaucoup plus "basique". Il n'y a pas d'interférences et, de toute façon, c'est le pilote qui a le dernier mot. Là où Airbus a mis une impossibilité de surpasser, Boeing n'a rien mis ou s'est contenté d'un "dur" dans la commande, avec une alarme, mais qui peut être surpassé.

Pour les statistiques, en voici de nouvelles, dans une note publiée hier : http://airbus.20minutes-blogs.fr/archive/2009/06/05/crash-airbus-330-air-france-rio-paris.html

Écrit par : keymaster | 06 juin 2009

Bonsoir,

Afin de mieux comprendre ce blog, j'aimerai avoir des réponses claires et précises concernant certains points. Merci de répondre a chacune de mes questions. Celles-ci ont certainement étaient posées dans différents posts mais je me permets de vous les reposer car elles n'ont soit pas été répondu, soit la réponse était flou, du moins pour moi. Je ne prends aucun parti car j'admire tous les liners, que ce soit d'Airbus ou de Boeing.

1. Dans votre article "Airbus, Boeing, crashes, statistiques et vérité" du 26 octobre 2007, dont vous invitez à répondre sur cette note, vous aviez expliqué ne prendre en compte les 737-100/500 car vous souhaitiez vous "attacher à l'usage qui est fait des nouvelles technologies informatiques".
Vos sondages sont donc faussé car il y a plus d'A320 en service que de 737NG, donc plus de risque de crash.
D'où ma question :
Pourquoi ne comptabilisez-vous pas seulement les crashs des airbus mis en service après le 18 sept. 1998 (Date de la mise en service du 1er 737NG (-600))?

2. La méthodologie concernant vos statistiques a été souvent critiquée et il est vrai que le travail de statistique est un exercice très complexe où l'on peut tirer très vite des conclusions qui se révèlent fausse après avoir analyser les paramètres (Taille de l'échantillon, écart-type ...).

Dans ce cas, pourquoi refusez-vous d'admettre qu'il ne s'agit qu'une ébauche de statistique et qu'une comparaison pure et simple d'un avion A par rapport à un avion B n'a aucun sens ?

Je ne pose pour l'instant que 2 questions, le reste serait surement superflu.

Merci de ne pas répondre en référent Norbert Jacquet, histoire dont je n'ai en aucun cas abordé car ayant peu de connaissance à ce sujet.
Notez aussi que je ne vous ai traité avec courtoisie, que je ne vous ai pas rabaissé ni cherché à me moquer de vous. J'apprécierai en retour la même chose.

Matt, simple passionné d'avion...


REPONSE DES ADMINISTRATEURS.

Bonjour,

Nous sommes ici dans la note qui concerne les long-courriers. Vous parlez des A 320 et B 737. Nous vous renvoyons à la note sur les moyen-courriers où vous trouverez les réponses à vos questions. Ici : http://airbus.20minutes-blogs.fr/archive/2007/10/26/airbus-boeing-crashes-statistiques-et-vérité.html

Nous venons de publier une note, il y a trois jours, encore plus édifiante. Ici : http://airbus.20minutes-blogs.fr/archive/2009/06/05/crash-airbus-330-air-france-rio-paris.html

Écrit par : Matt | 08 juin 2009

Bonjour,

Vous n'avez pas répondu à ma question.

Le lien que vous m'avez donné n'autorise pas les commentaires et vous aviez écrit "NOUS FERMONS LES COMMENTAIRES SUR LA PRESENTE NOTE ET RENVOYONS A CELLE DU 10/11/07 DONT NOUS VENONS DE DONNER LE LIEN.", d'où ma question sur cette note comme vous l'indiquiez. Comme je l'ai dit précédemment, je pose ces questions car les réponses ne m'étaient pas claires, j'aimerai donc avoir, encore une fois, une réponse claire à mes attente.
Le lien vers votre dernier article ne répond pas non plus a ma question.

L'absence de réponse se traduira facilement par un manque total d'argument.

Cordialement
Matt


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. La note n'autorise plus les commentaires parce que tout a été dit et redit. Vous trouvez TOUTES les réponses à TOUTES vos questions dans ces deux notes (moyen-courriers et long-courriers) et dans leurs commentaires. En outre, nous avons donné un autre lien qui complète ce qu'on peut constater. Nous le rappelons : http://airbus.20minutes-blogs.fr/archive/2009/06/05/crash-airbus-330-air-france-rio-paris.html

Cordialement.

Écrit par : Matt | 09 juin 2009

Pourquoi ne pas simplement me dire que vous n'avez pas de réponse plutôt que de tournez autour du pot ! Je vous répète à chaque fois que si je pose une question, c'est que j'ai lu les autres et que les réponses données ne m'était pas suffisance. Comme si bien dit Daabi, vous faites vraiment preuve d'un aveuglement à toute épreuve.
Une si mauvaise fois ne doit pas être facile à vivre tout les jours.
Allez courage, les gentils hommes en blanc ne sont pas loin...


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Vous vous targuiez de vouloir rester courtois, nous demandant, inutilement, la réciproque. Nous sommes restés courtois, comme d'habitude, mais fermes sur les faits... et c'est vous qui "pétez un câble" en nous injuriant. Il est vrai que, quand on n'a aucun argument à avancer... on en appelle à la psychiatrie pour son interlocuteur (au moyen-âge, c'était le malin, la sorcellerie...). Nous vous remercions d'avoir démontré, une nouvelle fois, ce qu'il en est en la matière !

Écrit par : Matt | 10 juin 2009

Panne de Pitots, panne de Pitots .... Cette panne n'a jamais empêché un avion de voler, pas plus à la main qu'au PA si vous ne lui engagez pas de mode vitesse (et/ou altitude si on englobe la panne de statique dans la panne Pitots). Sauf bien sûr si piloté par des blaireaux. On ne devrait donc pas tarder à voir poindre la faute de pilotage qui tue. Celle qui tue même sur un Airbus qui pourtant pardonne plus (lu plus haut) qu'un Boeing et, je suppose, un Grumman, un Ambraer ou un Bombardier. Mais dites-moi Mrs d'AF, vous les sélectionnez comment vos pilotes Airbus pour qu'ils incidentent/accidentent plus que ceux du secteur Boeing ?


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Merci Henri-Claude. Vous nous donnez l'idée d'organiser un...

JEU-CONCOURS DE L'ETE : SUR LA PLAGE, TESTEZ VOTRE BON SENS

Pour les accidents et incidents de Boeing, les causes sont variées parce qu'elles correspondent à la vérité. Avec Airbus, c'est toujours la faute des pilotes (et même du chef pilote d'Airbus en juin 94). Pourquoi ?

1) - Parce que c'est vrai.

2) - Parce qu'on nous ment.

REPECHAGE. Sachant qu'en outre les Airbus sont équipés, aux dires du constructeur, d'ordinateurs qui corrigent les erreurs des pilotes, comment est-il possible que ce soit quand même, toujours la faute des pilotes ?

1) - Parce que c'est vraiment vrai.

2) - Parce qu'on nous prend vraiment pour des billes qui gobent n'importe quoi.

Les réponses sont à adresser avant le 15 septembre 2009 au président du jury, Paul-Louis Arslanian (adresse postale, courriel, téléphone, fax, ici : http://www.bea-fr.org )

Chacune des dix premières bonnes réponses donnera droit à une visite (pour deux) des ateliers d'Airbus à Toulouse, commentée par Tom Enders, avant fermeture définitive ou rachat par Boeing.

Bonnes vacances.

Écrit par : Henri-Claude Bignon | 10 juin 2009

Bonjour à tous, j'aimerais juste recentrer le sujet, si vous me le permettez.
Au niveau des moyens courrier, comme on ne peut plus laisser de commentaires, je les mets ici.

La comparaison serait quand même plus pertinente si elle se basait sur les Boeing B737-300,400,500 et les versions NG (600,700,700ER,800,900,900ER)
et les Airbus de la gamme du A320.
parce qu'il ne faut pas oublié un point important. Le premier vol du A320 a eu lieu en 1987 et celui des nouvelles versions (300,400,500) du B737 eu lieu en 1984 (version -300). Donc comparons le même poisson.
Donc là c'est comparable. Au niveau des versions dites NG (Next Generation), leur conception est beaucoup plus récente et le point de comparaison peut à la limite se faire au niveau de l'emport PAX, mais c'est tout. Bien que le modèle européen l'emporte, les deux appareils sont assez similaires.

Donc pas de comparaison possible, à mon sens, entre les versions NG et les A320, auquel cas il faudrait prendre en compte les A318, A319, A321 et les versions Elite, Prestige ou CJ pour Airbus, et la version BBJ, BBJ2 pour Boeing.

j'allais oublié les Freighters.

Bon vent et bon vol


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Nous nous en tenons à ce que nous avons écrit, dans notre comparaison qui met en parallèle les différences entre Airbus et Boeing dans leur mise en oeuvre des nouvelles technologies informatiques et qui s'en tient aux machines susceptibles d'être prises en compte pour faire cette comparaison.

Écrit par : alpha | 25 juin 2009

Désolé, j'ai failli oublié, mais ceci me parait plus clair

http://www.crash-aerien.com/forum/boeing-737-et-airbus-320-vt7473.html

;-)


Bon vent et bon vol

Écrit par : alpha | 25 juin 2009

J'aime bien votre façon de ne pas accepter les descenseur d'airbus dans votre course a enfoncer Airbus. mais je pense que vos chiffre ne sont pas lu objectivement quittons le monde des avion pour que tout le monde comprenne bien les chiffres, si en france on faisait des statistique sur les voiture on verrai surement que les Renault et autre PSA sont des véhicules pas fiable en effet vu le nombre de renaul par rapport au autre marque, alors vous aller me dire oui mais on à ramener ça en % donc on compare de chose comparable. ok mais ne faut il pas prendre en compte que plus il y a de monde dans un groupe plus le groupe risque d'avoir des gents moins compétent, en effet il y a plus de chance qu'un abrutie du volant roule en renault qu'en opel (si cette dernière ce vends beaucoup moins). Pour en revenir a nos avions si il y a plus d'airbus, il y a donc plus de risque que des pilotes moins compétant utilise ce type d'avion par concéquant vos stat deviennent fausser il faut donc mieux comparer les accident ou le matériel est réellement mis en cause et donc ne pas inclure les accident ou l'on met en cause une erreur de pilotage voila pourquoi le mathématicien oulala du 14 août 2008 vous a expliqué que les stat sont a prendre avec des pincettes quant on est pas initier et apparemment c votre cas car vous ne comprenez pas. (peut etre vous ne voulez pas comprendre puisque ça ne vas pas dans votre sens)


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. C'est un gag ou c'est sérieux ?

Écrit par : nicop51 | 30 juin 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu