Avertir le modérateur

28 décembre 2007

Airbus et Boeing, une entente parfaite ?

Une question nous travaillait depuis quelques mois. Pourquoi Boeing et l'administration américaine (Federal Aviation Administration ainsi que National Transportation Safety Board) ignoraient-ils l'affaire Norbert Jacquet (1) ? Nous leur avons posé la question récemment, notamment à Boeing en la personne d'Yves Galland, vice-président de Boeing, président de Boeing-France, trois fois ministre (de gouvernements français), deux fois député européen à Strasbourg, actuellement conseiller et maire-adjoint de Paris. Nous n'avons jamais obtenu la moindre réponse.

Nous nous interrogeons. Des accords secrets existeraient-ils entre Boeing, Airbus et les autorités de tutelle, plus particulièrement celles qui sont chargées de veiller à la sécurité, afin d'étouffer des vérités gênantes pour les uns et les autres ? Autre hypothèse : Boeing a pu miser sur le long terme, laissant Airbus et la France s'enfoncer dans certaines erreurs pour mieux "casser" Airbus le moment venu (on pense à Douglas avec le DC 10).

Norbert aurait-il ainsi été naïf, voire manipulé par certains intérêts ? Est-il "payé par Boeing" comme l'affirment quelques-uns ? Nous avons souhaité lui poser quelques questions. On nous a répondu qu'il craignait pour sa vie actuellement et qu'il était parti au vert hors de France.

Ce qui nous embête un peu, l'honnêteté nous oblige à le dire, c'est que nous aurions été, nous aussi, un peu naïfs. Nous allons donc chercher à en savoir plus. Et s'il faut reconnaître notre erreur, nous n'hésiterons pas. Nous changerions même notre intitulé (facile) : Airbus et Boeing, les mensonges d'Etat.


(1) Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, voir colonne de gauche et nos autres infos, ou son site.

Commentaires

Bonjour,

J’ai créé chez Google une demande sur le sujet « Airbus vs Boeing ». Je reçois à ce titre de temps à autre une alerte qui fait référence à votre blog.

Je suis stupéfait de voir l’énergie que certaines personnes déploient pour des causes sans queue ni tête. Cela relève même de l’acharnement pour quelques rares d’entre-elles (dont vous semblez bien faire partie).

Plongez-vous dans le livre phare de Miguel de Cervantès. Vous verrez, c’est une occupation qui en vaut une autre et ça donnera peut être un éclairage nouveau à votre «combat». Ce qui me rassure à contrario, c’est qu’il n’y a peu de Sancho Panza qui vous suivent alors que vous trottinez, impérial et droit sur votre Rossinante.

Je doute très sincèrement que vous publiiez mon commentaire, mais bon, si ce devait être le cas, pouvez-vous seulement répondre à une simple question :
- Quel est votre but premier dans l’exercice de votre blog ? Est-ce celui d’aider une personne qui s’est fait virer pour faute lourde ou plus simplement de prôner le génie américain contre l’imbécillité des européens ?

Allez, je vous souhaite une bonne année 2008. Peut être prendrez-vous la résolution d’utiliser votre inépuisable énergie au service de causes plus utiles, sait-on jamais…

Cordialement,

Patrick


REPONSE DES ADMINISTRATEURS.

Votre commentaire est publié. Réponse à votre question : nous avons déjà répondu à plusieurs reprises et nous avons rapppelé nos objectifs au fil de nos infos. La sécurité, la vérité, l'intérêt des usagers... et aussi l'intérêt d'Airbus ! Nous avons la naïveté de croire que, quand quelqu'un commet des erreurs qui peuvent lui être préjudiciables à long terme, il faut attirer son attention sur les conséquences éventuelles, s'il le faut publiquement quand il reste sourd.

S'agissant de la personne "virée pour faute lourde", selon vos dire, nous supposons que vous faites allusion à Norbert Jacquet. Vos propos sont gravement diffamatoires. Merci de préciser quelle faute aurait commise l'intéressé... ou de publier un correctif.

Écrit par : patrick BERGAMELLI | 29 décembre 2007

Etant navigant je dis :Bravo Monsieur Jacquet et merci pour la sécurité des vols

Écrit par : GUILLAUME | 29 décembre 2007

Cher Norbert, vous parlez de vous à la troisième personne du singulier dans cet article, cette distance artificielle censée donner du crédit à votre discours ne parvient pas à dissimuler la fantaisie de votre discours: Vous manipulez les lecteurs de votre blog tout en dénonçant les manipulations soupçonnées des EASA, FAA, Boeing, Airbus and Co. Pour ces derniers, l'intérêt est effectivement de vendre des avions, et d'assurer la sécurité des vols. Il en va de leur "survie". Pour vous, l'objectif de votre manipulation, qu'est-il? Expier une faute lourde? Devenir star? Passer au Point-Virgule? Forcer Boeing et Airbus à recommencer leurs conceptions d'avion depuis zéro? On sent bien que vous n'êtes pas ingénieur.


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Cher Pascal, nous ne cherchons pas à manipuler, chacun est libre de se forger sa propre opinion. Chacun est libre de mener ses recherches. La possibilité de commenter, comme vous le faites, permet aussi à chacun d'apporter la contradiction. En revanche, vous accusez sans preuves. Faites quelques recherches sur le Web et vous constaterez que Norbert dispose de soutiens, y compris parmi les journalistes. S'agissant des accusations sans preuves, vous vous lancez, vous aussi, dans la mise en avant d'une prétendue "faute lourde". Voyez notre réponse à Patrick. Quelle serait cette faute ? Vous vous discréditez en agissant comme vous le faites.

Écrit par : Pascal | 29 décembre 2007

Cher Monsieur,

Comment expliquer l’amélioration constante et drastique de la sécurité aérienne si, comme vous semblez le suggérer, le « business plan » des avionneurs serait de tuer leurs clients ?

Merci.

WilyB, Virginia.


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Nous ne suggérons pas, nous donnons des faits. Nous n'avons jamais prétendu que l'intention d'un quelconque avionneur serait de tuer des gens. Pour cette raison votre imputation n'a pas lieu d'être. Enfin, avancer une amélioration de la sécurité aérienne pour prétendre que les avions ne seraient jamais en cause dans les accidents est un raisonnement curieux. C'est comme si vous invoquiez l'amélioration de la sécurité routière pour affirmer qu'il n'y a jamais d'accidents dûs à une défaillance des freins, de la direction, à un éclatement de pneu, du pare-brise ou toute autre raison technique. Ce n'est pas sérieux.

Écrit par : WilyB | 04 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu