Avertir le modérateur

28 février 2008

EADS, Airbus : une vidéo qui donne à réfléchir

Une vidéo-annonce est diffusée sur le Net. A voir absolument.

Les falsifications dans les enquêtes sur les accidents d'Airbus et l'existence de défauts de conception des avions toulousains deviennent un secret de polichinelle (1). Mais la justice continue à s'acharner contre le pilote qui en sait trop. Celui-ci a mis en ligne une vidéo qui amène à craindre le pire sur les conséquences des méthodes de république bananière dont il est victime. Quand la justice met tout en œuvre pour détruire un honnête homme dans le but de protéger des délinquants et criminels, le résultat est à voir sur YouTube ici ou sur Dailymotion (le plus intéressant est vers la fin).


(1) Les falsifications dans les enquêtes sur les accidents d'Airbus sont flagrantes. Le taux d'accidents des Airbus est inquiétant. Le gouvernement est publiquement saisi de ces faits. Il en est de même de la présidence de la République. L'AFP est informée de tout cela.

Commentaires

Ce site est lamentable. On fait du cas perso d un ex pilote de ligne frustre une figure, et le porte parole de tous ces gens qui sont n ont pas trouve leur place dand l industrie aerienne.


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Nous livrons des faits sur les accidents d'Airbus. Ils ne vous plaisent pas, c'est votre affaire. Nous nous contenterons de rappeller Jean Jaurès :

"Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire, c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains, aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques."

Écrit par : la malice | 04 mars 2008

Vous sous-entendez l'existence de défauts de conception sur les Airbus. Si tel était le cas, ne pensez-vous pas que les concurrents d’Airbus en feraient mention dans leurs campagnes marketing ?


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. On a un peu de mal à imaginer le concurrent faire ouvertement des déclarations publiques contre Airbus. Ou peut-être attend-il son heure ? Mais le plus simple est de lui poser la question. Faites-le. Posez-lui la question. Il ne nous appartient pas de répondre à sa place.

Écrit par : Ada | 07 mars 2008

je voulais juste dire que votre site ne me parrait pas vraiment objéctife, chaque fois que je tombe dessus vous détruisez airbus. Il faudrait arréter de s'acharner deçu, cela devient vraiment lamentable et difamatoire


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Etre objectif, ce n'est pas plaire ou déplaire, détruire ou encenser, c'est voir la réalité, la dire quand d'autres refusent de la voir et dire les conséquences de leur aveuglement. Nous ne souhaitons pas le mal pour Airbus, nous disons : attention, la politique du mensonge peut conduire au désastre si l'on n'y prend garde.

Écrit par : pierre-e | 08 mars 2008

Et pourtant, les avionneurs n’hésitent pas à critiquer ouvertement et publiquement leurs concurrents dans les campagnes marketing, sur des critères comme le taux de dispatch, le confort cabine, la consommation de carburant, et j’en passe. Si les Airbus avaient des défauts de conception mettant en jeu la sécurité des appareils, ils ne seraient pas épargnés par leurs concurrents.


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Nous sommes simplets (on n'arrête pas de nous le dire dans les commentaires, Claire invoquant même la psychiatrie à notre sujet), mais, si nous avions un concurrent en train de commettre une erreur et de construire tout son avenir sur une base erronée, nous garderions le silence, attendant qu'il s'écroule tout seul (nous réservant la possibilité de "mettre une pichenette", si nécessaire, sans que personne ne le voie, bien sûr). Mais nous sommes des idiots, nous le savons. Et vous, dans la même situation, que feriez-vous avec le concurrent qui s'enferme dans l'erreur ? Feriez-vous une déclaration publique pour qu'il corrige, ou bien le laisseriez-vous s'enfermer ? A ce sujet, savez-vous ce qu'il est advenu du plus grand constructeur civil d'après-guerre ?

Écrit par : Ada | 08 mars 2008

Merci de répondre rapidement.

Donc selon vous (d'après tout ce que j'ai pu lire sur votre blog) : d’un côté, il y aurait ceux qui complaisent et laisse faire, et de l’autre, ceux qui ne diraient rien en attendant que votre vérité transparaisse d’elle-même (quitte, pour certains, à se laisser souffler des contrats, y compris dans leur propre bastion).

Est-ce que les Autorités européennes (EASA) et américaines (FAA) (pour ne citer qu’elles) suivraient la même logique selon vous ? Est-ce que ces Autorités autoriseraient des avions avec des défauts de conception à voler ?


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Nous livrons des faits et les analyses que nous en tirons sur la réalité de quelques vérités qui sont cachées par certaines institutions françaises. Pour le reste, nous ne sommes ni Boeing, ni la FAA, ni l'EASA et si vous voulez l'avis des précités, demandez-le leur, nous le répétons.

Écrit par : Ada | 08 mars 2008

Vos réponses ont le mérite d’exister, mais je regrette le côté langue de bois de beaucoup d’entre elles.

Certes, ce message n’apporte pas grand-chose à la discussion de cette page. Il s’agit juste de avis d'un lecteur (je n’ai pas trouvé de topic sur votre blog pour ce type de post, mais libre à vous de le déplacer).


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Merci pour vos contributions. Nous livrons des faits, et certains sont énormes, il suffit de lire nos infos. Par exemple, l'histoire des fausses licences de pilotes de ligne. Ce seul évènement suffit à montrer que l'administration française de l'aviation civile ne recule pas devant ce qu'il y a de plus grossier en matière de magouilles et mensonges. Ils doivent s'inspirer d'un certain docteur G., qui disait que plus le mensonge est gros, mieux il passe.

Écrit par : Ada | 08 mars 2008

La réponse la plus simple à donner à votre blog est une série de questions:
- Comment avec autant de "problèmes" dénoncés par vos soins, Airbus est encore à environ 50% de part de marché sur les avions de plus de 100 places? Vous semblez prendre les compagnies aériennes pour des billes en insinuant que les Airbus sont des nids à problèmes.

- Comparer des statistiques A330/A340 avec celles du 777, c'est bien, mais comparer avec les B767 et B747 en plus du 777, c'est mieux. Car oui, les 747 et 767 sont aussi concurents de l'A330 et A340 que le 777 (au vue des écarts sur les segments, c'est tout à fait réaliste)

- Vous sembler prendre une position anti-airbus. Pourquoi ne pas prendre une position anti-aérien, et parler aussi des incidents sur 777 qui sont très nombreux ces derniers mois (nombre impressionnant de déroutements suite à une panne moteur en vol) ou alors parler des Q400 qui ont une faille importante de la conception du train d'atterrissage. Ou pourquoi pas parler plus simplement de vues de conceptions différentes. Exemple, les tail strikes: sur 777, c'est un sabot qui empêche d'endomager l'avion. Ainsi, l'avion tape, mais ça fait moins mal. Sur Airbus, c'est une limitation des commandes de vol. Ainsi, ça tape pas... et ça tape pas.

- Enfin, qui êtes-vous? Dans quoi travaillez-vous? Vous prennez vous pour des experts en sécurité aérienne? Ou vous êtes vous vu refuser à l'embarquement sur un Airbus d'Air France, ce qui expliquerait tant de véhémence envers ces entités?


J'attends clairement des explications sur les défauts de conception que vous avancés régulièrement. Parce qu'à part dire ces 3 mots, défauts de conception, que dites vous?


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Vous voulez des explications ? Nous allons vous les donner. On va commencer par le commencement, c'est-à-dire Habsheim. Pour bien expliquer, il faut poser des questions à celui à qui on explique, pour l'amener à y répondre et, ainsi, à comprendre par lui-même. Alors voici une première question : pourquoi l'administration française a-t-elle délivré des fausses licences de pilotes de ligne à Michel Asseline : http://airbus.20minutes-blogs.fr/archive/2008/01/26/airbus-et-les-fausses-licences-de-pilote.html ?

Apportez une réponse à cette première question... et vous commencerez à comprendre nos explications, que vous nous réclamez.

Écrit par : le moine | 09 mars 2008

Alors votre seule source est Norbert Jacquet?

Votre seule réponse à des interrogations assez justifiées est le simple renvoie vers un autre article?

Ca confirme au moins les premières pensées. Je doute que qui que ce soit vous prenne au sérieux dans l'aérien.


REPONSE DES ADMINISTRATTEURS.

1) Le site de Jacquet n'est pas notre seule source, et de loin. Vous avez mal lu.

2) En outre, quand nous donnons des liens vers ce site, ils aboutissent sur des pages où figurent des documents (articles de presse, décisions de justice, lettres ou mails de tiers, dépêches d'agence...). Ces documents pourraient figurer sur n'importe quel autre site et il importe peu qu'ils soient sur celui de Jacquet.

3) Vous nous avez écrit "j'attends clairement des explications". NOUS AVIONS REPONDU CE QUI SUIT :

"Vous voulez des explications ? Nous allons vous les donner. On va commencer par le commencement, c'est-à-dire Habsheim. Pour bien expliquer, il faut poser des questions à celui à qui on explique, pour l'amener à y répondre et, ainsi, à comprendre par lui-même. Alors voici une première question : pourquoi l'administration française a-t-elle délivré des fausses licences de pilotes de ligne à Michel Asseline : http://airbus.20minutes-blogs.fr/archive/2008/01/26/airbus-et-les-fausses-licences-de-pilote.html ?

Apportez une réponse à cette première question... et vous commencerez à comprendre nos explications, que vous nous réclamez."

On attend donc toujours une réponse de votre part. Pourquoi ces fausses licences ? Mmmm ? (d'autres questions sont en attente pour vous, tout aussi démonstratives !)

4) Bon allez, on prend un peu d'avance. Pourquoi un tel acharnement : http://jacno.com/epitaphe.htm ?

Répondez SVP, en vous en tenant aux fait et au bon sens. Ne pas répondre ne pourrait relever de l'aveuglement. Ce serait de la mauvaise foi.

Écrit par : le moine | 11 mars 2008

Je vous cite: "Ne pas répondre ne pourrait relever de l'aveuglement. Ce serait de la mauvaise foi."

Exactement. Mais je ne suis pas celui qui fait preuve de mauvaise foi là.


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Bon, ben... cher le moine, il faudrait peut-être en rester là ?

Écrit par : le moine | 13 mars 2008

Ah, enfin un site qui a le mérite d'exister.
Je suis tout à fait d'accord avec vous sur les points cités plus haut. Certes, les constructeurs (AIRBUS comme BOEING) réalisent des milliers d'heures d'essais pour peaufiner leurs avions, les autorités participent à ces vols et conduisent leur propres tests sur ces mêmes avions d'essais, mais nous le savons tous, c'est l'argent qui dicte avant tout les choix techniques et non la sécurité des passagers.
La vérité est également dissimulée par les bureaux d'enquête accident, car quel intérêt verraient-ils à rester transparents et à participer à l'évolution continue des avions?
Je suis également contre les autres lecteurs qui vous accusent de non objectivité. Vos articles reflètent et étayent les arguments avancés dans vos sources, toutes très bien choisies. Quel intérêt d'interroger les accusés (BEA, AIRBUS, ...), nous savons bien qu'ils seront contre nous.
En espérant que vous aurez toujours le soutient des responsables éditoriaux de 20minutes, je souhaite une longue vie à ce site. Ou pas.

Écrit par : Guillaume | 16 mars 2008

Génial, super fntastique.. Dites moi je peux jouer avec vous? Alors moi aussi je suis victime du sadisme mais encore plus du complot airbus franc maçon politique.. Mais moi en plus les exporteurs de pointes d'asperges me recherchent pour me tuer!!! Donc, si je vous donne mon compte en banque je peux avoir des virements??? Bon et puis je suis poursuivis par tout le monde et comme moi je suis intelligent (C'est pour ça qu'ils m'en veulent), je vais echapper à tous les services secrets (Qui sont après moi ) en allant dans un autre pays, et eux ils ne pourront pas me retrouver.. Na na Nère!! Bon promis je ne prendrais pas un airbus pour mon pays d'adoption secret de tout le monde.. Au fait pour le compte en banque vous ne pouvez pas plutôt me donner du liquide?


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Bof... Tout le monde appréciera la qualité et la portée de votre commentaire. Et comme vous semblez vouloir rire, on vous remet un peu de lecture sur les impôts que vous payez : http://jacno.com/prov/impots.htm

Norbert, lui, ne risque plus de payer des impôts en France. Hi, hi, hi. Funny ? Isn't it? Qu'en pensez-vous Michel C ? "Génial, super fantastique" comme vous le dites ? Soyez gentil, vous avez l'air accro, alors donnez-nous votre avis. D'autant plus que, voyageant trois fois par mois en longue distance, vous devez avoir de bons revenus.

Écrit par : Michel C | 28 mars 2009

Les gérants du blog vous ont bien claqué les joues, cher Michel C, avec votre humour nauséabond. On dirait bien que vous n'êtes pas le seul. Il n'y a plus personne pour ramener sa fraise. Il faut dire que ça fait mal. Je remets le lien pour ne pas qu'il passe dans l'oubli :

http://jacno.com/prov/impots.htm

Écrit par : Mort de rire | 22 mai 2009

Bonjour, je m'y perds dans cette forêt de liens où seuls quelques commentaires viennent nous signaler que le blog ne serait peut-être pas mort depuis l'an dernier, mais en lisant cette note je me dis :

1) hum... une annonce mais qui annonce... quoi au juste ?

2) plus ça va, et moins il y a d'éléments, dirait-on, et toute la rhétorique de cette page strictement que du vide, les liens faisant diversion.

Moi qui ne connaissais rien à toute cette histoire qui a semble-t-il fait couler beaucoup d'encre, je me demande : mais pourquoi tout ça ? c'est quoi cette histoire ? y a-t-il au moins un fond, ou toute cette machinerie de téloch, de rue, de procès, d'huissiers, de livres et j'en passe ne repose-t-elle finalement sur à peu près rien du tout (sinon l'ampleur de l'accusation portée par Mr Jacquet eu égard à sa position au moment des faits) ?

Cela en fait, une histoire, mais pour que cet apparemment sombre (rapport aux diagnostics de ses confrères, 9 contre 1) psychiatre le docteur Bricout ne finisse pas avoir raison (c'est performatif, ces choses-là (les grandes machineries historiques que vous invoquez à titre de comparaison), et c'est bien leur seul but) -- juste une question, toute simple, pour quelqu'un qui aurait pris le train (ben oui) en chemin : c'était quoi, déjà, l'histoire ?

(Et si vous pouvez éviter de répondre à côté de la plaque, avec toujours ces faux fuyants qui caractérisent cette page, par exemple avec un énième lien victimisant, ce serait très aimable -- comment seulement vous croire alors si vous nous dites en substance "allez donc voir ailleurs" ?)


REPONSE DES ADMINISTRATEURS. Non, non, nous n'allons pas vous dire d' "aller voir ailleurs". Au contraire, restez et lisez, vous comprendrez. Pour vous aider à comprendre :
QUATRE AIRBUS, UN CONCORDE, ZERO BOEING.
Depuis 1988, Air France a connu cinq catastrophes. Quatre Airbus (Habsheim, Sainte-Odile, Toronto, Atlantique-Sud). Un Concorde (Gonesse). Des avions produits en France (Aerospatiale/EADS/Airbus) et certifiés et suivis en navigabilité par la France. Mais aucun problème avec les Boeing. Des avions construits aux USA et certifié et suivis en navigabilité par les USA.

Français, continuez à vous mettre la tête dans le sable. Un gamin de dix ans comprend. Pas vous. Airbus vous a rendus fous.

Airbus, banana republic aircraft.

Écrit par : interrogation | 02 juin 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu